Toutes les publications "Billet AFraME"

Parlement des Entrepreneurs d’Avenir 2013 : un souffle d’optimisme

Portrait de Marie-Laure Meunier

Le 3ème Parlement des Entrepreneurs d’Avenir qui a réuni à Paris les 5 et 6 novembre 2013 près de 2000 dirigeants a mis à l’honneur pendant deux jours des entreprises qui réussissent à conjuguer efficacité économique avec responsabilité sociale, engagement éthique et environnemental.
Forum d’échanges, de débats, de propositions et de réflexion, cet événement de vaste ampleur a permis cette année encore de valoriser les actions d’entrepreneurs et acteurs associatifs engagés dans l’émergence d’une économie innovante et responsable. A travers toute la France, des énergies se mobilisent et des stratégies s’affinent pour créer une nouvelle dynamique positive, porteuse d’un profond mouvement de transformation. Le Parlement des Entrepreneurs d’Avenir en est le témoin.

Tout comme l’AFraME, les Entrepreneurs d’Avenir placent l’humain au centre de leur projet entrepreneurial et s’attachent à promouvoir et faire grandir ce capital humain précieux. Certains entrepreneurs engagés sont venus témoigner la semaine dernière de pratiques managériales innovantes, de confiance en l’intelligence des salariés, de libre-initiative, de respect mutuel, d’accent mis sur le développement personnel, … Ceci afin de faire émerger de nouvelles formes de leadership.
Au détour des débats, citons : « S’il est urgent de posséder des savoir-faire de pointe, il est tout aussi essentiel d’avoir des savoir-être aussi performants ». Ou encore : « Pas de performance sans bonheur : l’ouvrier heureux fait le client heureux, le client heureux fait l’actionnaire heureux » ; « L’entreprise, un lieu favorable pour faire grandir l’homme » ; « Permettre aux personnes d’aimer leur travail » ; « Donner de l’énergie au profit du collectif » ; « L’innovation managériale nécessite l’implication au plus haut niveau du dirigeant ».

Ces entrepreneurs, à la fois pionniers et artisans du changement, sont les acteurs d’une aventure humaine collective dans laquelle l’imagination et la créativité sont à l’honneur. Dans le climat de morosité actuel, ils portent un souffle d’optimisme que l’on ne peut que saluer.

Retrouvez ces initiatives et les débats du Parlement des Entrepreneurs d’Avenir sur http://www.entrepreneursdavenir.com

Marie-Laure Meunier
Présidente de l'AFraME

Commentaires

Portrait de bourdin

L'avenir du travail

Bonjour Marie-Laure,
En présence de ces citations (accompagnant des expériences magnifiques) toutes synonymes il faut comprendre ce qu'elles ont en commun. Cela permettra d'en démultiplier l'exemple. Pour cela il y a une chose efficace: remonter en amont à une logique qui met en œuvre l'autodétermination. Je te remets ci-dessous les quelques mots de mon mail précédent : " Les ordres d’importance et de logique : on part de l’énoncé le plus simple qui permet de comprendre et d’avoir accès à la couche suivante du sujet à analyser : la 1ere question à se poser est : quelle est la vraie nature de l’homme ? est-ce un robot manipulé, pensé par d’autres, ou un Etre créatif, cause ? Réponse : ….à toi de jouer. 2eme question : qu’est-ce qu’un homme heureux au travail (et une femme) ? Réponse : quelqu’un qui travaille de façon autodéterminée, qui a confiance en lui, qui a un jeu, qui a ses propres points de repères qui peut créer, changer, arrêter les choses. 3eme question : lorsqu’il n’y parvient pas que faire ? La voie consiste à l’aider à réhabiliter cet état d’être, cette aptitude par la compréhension. Une loi naturelle : Il n’y a qu’un critère rationnel pour juger d’un processus : Est-ce que ça marche ? "
Bonne journée
Michel

Portrait de bourdin

L'avenir du travail

Bonjour Marie-Laure,
En présence de ces citations (accompagnant des expériences magnifiques) toutes synonymes il faut comprendre ce qu'elles ont en commun. Cela permettra d'en démultiplier l'exemple. Pour cela il y a une chose efficace: remonter en amont à une logique qui met en œuvre l'autodétermination. Je te remets ci-dessous les quelques mots de mon mail précédent : " Les ordres d’importance et de logique : on part de l’énoncé le plus simple qui permet de comprendre et d’avoir accès à la couche suivante du sujet à analyser : la 1ere question à se poser est : quelle est la vraie nature de l’homme ? est-ce un robot manipulé, pensé par d’autres, ou un Etre créatif, cause ? Réponse : ….à toi de jouer. 2eme question : qu’est-ce qu’un homme heureux au travail (et une femme) ? Réponse : quelqu’un qui travaille de façon autodéterminée, qui a confiance en lui, qui a un jeu, qui a ses propres points de repères qui peut créer, changer, arrêter les choses. 3eme question : lorsqu’il n’y parvient pas que faire ? La voie consiste à l’aider à réhabiliter cet état d’être, cette aptitude par la compréhension. Une loi naturelle : Il n’y a qu’un critère rationnel pour juger d’un processus : Est-ce que ça marche ? "
Bonne journée
Michel

Portrait de bourdin

L'avenir du travail

Bonjour Marie-Laure,
En présence de ces citations (accompagnant des expériences magnifiques) toutes synonymes il faut comprendre ce qu'elles ont en commun. Cela permettra d'en démultiplier l'exemple. Pour cela il y a une chose efficace: remonter en amont à une logique qui met en œuvre l'autodétermination. Je te remets ci-dessous les quelques mots de mon mail précédent : " Les ordres d’importance et de logique : on part de l’énoncé le plus simple qui permet de comprendre et d’avoir accès à la couche suivante du sujet à analyser : la 1ere question à se poser est : quelle est la vraie nature de l’homme ? est-ce un robot manipulé, pensé par d’autres, ou un Etre créatif, cause ? Réponse : ….à toi de jouer. 2eme question : qu’est-ce qu’un homme heureux au travail (et une femme) ? Réponse : quelqu’un qui travaille de façon autodéterminée, qui a confiance en lui, qui a un jeu, qui a ses propres points de repères qui peut créer, changer, arrêter les choses. 3eme question : lorsqu’il n’y parvient pas que faire ? La voie consiste à l’aider à réhabiliter cet état d’être, cette aptitude par la compréhension. Une loi naturelle : Il n’y a qu’un critère rationnel pour juger d’un processus : Est-ce que ça marche ? "
Bonne journée
Michel